Vous êtes ici :
Accueil > Le groupe socialiste > Dans l'hémicycle > Stéphane Mari défend 5 amendements pour plus de démocratie et de transparence au Conseil Municipal

Stéphane Mari défend 5 amendements pour plus de démocratie et de transparence au Conseil Municipal

Règlement intérieur : 5 amendements pour plus de transparence et de démocratie

A l’occasion d’une révision technique du règlement intérieur, le groupe socialiste a déposé et défendu 5 amendements par la voix de son Président Stéphane Mari.

  1. Respecter les droits de l’opposition en l’autorisant à prendre la parole sur tous les rapports soumis en vote du Conseil. La justice a condamné des villes limitant la parole à 6 minutes par rapport. A Marseille, le temps de parole de l’opposition accordée par la majorité est en moyenne de 7 secondes par rapport !
  2. Recevoir les rapports soumis à délibération en temps et en heure. A ce Conseil par exemple, les derniers rapports nous sont parvenus le vendredi à midi, bien après que les commissions municipales et les conseils d’arrondissements aient été réunis.
  3. Ouvrir les travaux des commissions d’enquêtes municipales à la presse, comme nous l’avions proposé pour celle relative aux activités périscolaires.
  4. Se conformer à la loi garantissant l’expression de l’opposition en la laissant s’exprimer sur toutes publications qui font la promotion de l’action de la majorité UMP.
  5. Mettre fin aux brouilleurs présents dans l’hémicycle pour permettre aux élus et aux journalistes de travailler dans des conditions normales.

La droite a rejeté en bloc l’ensemble de ces amendements qui allaient pourtant dans le bon sens, celui d’un Conseil municipal respectant l’ensemble de ses élus.

Présentation des amendements par Stéphane Mari :

Les amendements :

Téléchargez ci-dessous nos amendements, en pdf.

 

Laisser un commentaire

Top