Vous êtes ici :
Accueil > Le groupe socialiste > Revue de presse

Marseille : ces parents d’élèves collés soirs et matins

Procédure administrative complexe, coût prohibitif... à Marseille, inscrire son enfant dans une garderie municipale relève du parcours de combattant. Les garderies scolaires, nouvelle épine dans le pied de la municipalité marseillaise ? Après l’épisode douloureux des rythmes scolaires, la grogne commence à s’installer dans les écoles, avec un service municipal de garderie

Impôts locaux : pourquoi c’est si cher à Marseille ?

Les feuilles d’imposition qui arrivent dans les boîtes aux lettres confirment une augmentation de 4,9% de la part communale pour chacune des trois taxes locales (habitation, foncier bâti et non bâti). La première lame était passée à l’automne 2014 et elle avait hérissé le poil du contribuable marseillais. 107,55% d’augmentation de

Huis-clos partiel pour l’OM : interview de Stéphane Mari sur France Bleu Provence

Marseille a été sanctionné jeudi d'un huis-clos partiel au stade Vélodrome. Une instruction a également été ouverte par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel après les graves incidents du match OM-Lyon. [...] Stéphane Mari, président du groupe socialiste au conseil municipal de Marseille, estime que cette décision est

Sanctions contre l’OM : le groupe PS de la Ville dénonce une punition collective

Stéphane Mari, président du groupe socialiste à la ville de Marseille,déclare, dans un communiqué : « C’est avec stupéfaction que nous venons de prendre connaissance de la sanction visant l’OM suite aux débordements scandaleux qui ont eu lieu dimanche dernier. Si des sanctions exemplaires doivent être prises contre les imbéciles... Lire la suite

Les garderies municipales ouvertes à tous

Le groupe socialiste au conseil municipal s’est félicité mercredi dans un communiqué « du rétropédalage de la majorité UMP ». En juin, la ville avait voté une délibération portant sur les inscriptions « aux garderies du matin et du soir sous condition de travail des deux parents ». « Exclure d’un service public municipal les enfants

Top